Médiation équine

Roméo qui partage un moment de complicité

"L'animal ne se nourrit pas d'atteintes idéalisées envers les humains, il les accepte pour ce qu'ils sont et non pas pour ce qu'ils devraient être."

 

Boris Levinson

 

La médiation animale est une méthode d’accompagnement qui favorise les liens naturels et bienfaisants entre les humains et les animaux. Cette méthode s'applique à toutes les activités impliquant la présence d'un animal auprès de personnes. 

Les termes de zoothérapie, d'intervention en médiation animale ou de médiation assistée par l'animal se rejoignent et définissent le cadre des activités proposées. C'est donc l'intervention d'un animal sélectionné et encadré par un professionnel spécialisé auprès de personnes dont les besoins ou difficultés ont été préalablement ciblés. 

Cette pratique peut être un complément à l’intervention de professionnels du soin ou du secteur social. Elle est dispensée par des personnes, diplômées d'un métier d'aide ou du soin.  Les intervenants adaptent leurs séances en fonction de leurs acquis et compétences initiales. Les séances sont majoritairement individuelles. 

L'objectif est de susciter des réactions favorisant les potentiels cognitif, psychologique, physique, social ou affectif. Les champs d'intervention sont autant thérapeutiques, éducatifs que psychologiques.

 

Claire assise dans le pré et Silver qui vient se poser à ses pieds

La médiation équine est une médiation avec l'animal cheval ou poney. Elle se base sur la relation qui se crée entre la personne et le cheval, accompagnée par l'intervenant. Elle s'appuie sur la réciprocité dont fait preuve l'animal et le potentiel de stimulation et de motivation qu'il induit chez l'humain. 

La médiation repose sur l'idée d'une relation tripartite : la personne, le cheval et l'intervenant. 

Le cheval joue un rôle de tiers : il assure une interface entre la personne et le professionnel. Le cheval est un point d'équilibre et de focalisation dans la relation. 

Cette technique permet une mise en situation de la personne en difficulté qui abordera petit à petit son vécu et ses potentiels d'évolution. Elle s'adresse à un large public : personnes en situation de handicap, adolescents ou enfants en difficulté, adultes malades, troubles de l'attention, dépréciation de soi, dépression, etc. 

 

Les moyens employés peuvent être d'ordre corporel (perceptions, stimulations sensorielles, gestes, postures, tonus...) tout autant que psychologiques (échanges verbaux, émotions, désirs, relation...). Formée à la pédagogie Montessori, à l'ABA fonctionnel, en équimotricité(c), à la résilience, à la communication relationnelle; j'utilise ces techniques pour proposer un accompagnement personnalisé et adapté à chacun (âge, besoins et spécificité). 

 

Le cheval est un partenaire idéal pour accéder à la part inconsciente ancrée au fond de nous car il est un médiateur des mémoires et un amplificateur des émotions. ( Source: http://.equiterre.fr/mediation-equine

Celtic lors d'une séance de médiation avec une enfant posée sur son dos

Les participants n'ont besoin d'aucune compétence particulière. C'est le contact avec le cheval ou le poney qui apaise, met en confiance, et crée un contexte favorable pour l'intervenant, qui reste le fil conducteur, le porteur du projet d'accompagnement. 

 

Les séances de médiation équine sont des séances d'accompagnement qui accueille la personne dans sa globalité et visent un apaisement, un éveil, un lâcher prise, une prise de conscience avec comme lien le cheval ou le poney.

 

Le travail d'observation, d'écoute, de décodage du langage utilisé pendant la séance (verbal ou corporel) permet de mettre en place pour chaque bénéficiaire un programme personnalisé et adapté. 

 

Mon souhait est de vous proposer des séances autour du cheval ou du poney qui se déroulent dans le respect du vivant, personne ou animal. L'équidé est notre partenaire et ce tout au long de la séance. Je suis sensible et à l'écoute des différents stimuli que vivent la personne et l'animal et des impacts de et sur ceux-ci. Chaque séance est unique.

 

NB: La médiation animale ne guérit pas. Ce n'est pas une médecine. L'animal n'est pas un médicament. L'animal n'est pas un thérapeute. L'animal est un médiateur ou "média" qui est à considérer comme un partenaire, facilitateur de la relation qui éveille en l'humain des réactions positives. 

 

Je crée un contexte sécurisant pour que les interactions "homme-cheval" ou "enfant-poney" se déroulent dans les meilleures conditions. 

 

Séance de médiation individuelle avec une jeune fille et Amiral

Un peu d'histoire...

Depuis longtemps déjà, la pratique du cheval est reconnue bénéfique. Diderot en parlait déjà en 1751. 

Freud lui-même appréciait l'animal et notait l'absence totale d'ambivalence dont il fait part, contrairement aux hommes.